Les Canadiens pas près d’abandonner leurs quotidiens papier

15 juin 2012 at 17:35 Laisser un commentaire

NADbank, banque de données sur l’audience des quotidiens, dévoilait en mars dernier les résultats de sa dernière étude menée au Canada. L’occasion d’en savoir un peu plus sur les habitudes de lecture de la presse chez les Canadiens.

Cette étude réalisée en 2011 se propose donc de mesurer le lectorat de plus de 80 quotidiens et d’une cinquantaine de journaux de quartier. La population ciblée est interrogée grâce un questionnaire postal ou par téléphone.
Premier constat : le nombre de lecteurs moyens pour les publications imprimées est stable chez les 35 ans et plus. Ces derniers continuent de préférer les journaux papier aux sites web de ces même journaux.
Les 18-34 ans ont quant à eux tendance à lire de moins en moins la presse papier. Pour expliquer ce fait, NADbank avance que cette tranche d’âge suit l’évolution des technologies de l’information et adapte ses comportements de lecteur en se dirigeant davantage vers les sites Web d’info.

Les Canadiens restent attachés au papier

Les Canadiens, tous âges confondus, continuent donc de plébisciter le papier. Huit Canadiens sur dix lisent un ou plusieurs quotidiens chaque semaine, un chiffre qui reste stable. Ils sont presque un sur deux à lire un quotidien tous les jours en semaine.
Plus de la moitié des Canadiens ne consultent encore que la presse papier. Cela montre bien que pour une partie de la population, suivre l’actualité sur Internet n’est pas encore rentré dans les mœurs.
La portée des journaux imprimés est quasiment deux fois plus importante que celle de leurs sites Web. Les lecteurs passent au minimum deux fois plus de temps à lire les quotidiens papier que leurs sites web.

Les sites renforcent l’audience des journaux

L’étude met en avant que les sites de journaux attirent des lecteurs et augmentent l’audience des journaux. 31% des personnes interrogées annoncent qu’elles consultent le site du quotidien national The Globe and Mail mais ne lisent pas l’édition imprimée. Notons tout de même que parmi les lecteurs des sites web, 78% indiquent également lire les éditions papier. Un chiffre qui montre une fois de plus que le papier reste légion dans les usages.
Il est également intéressant d’observer que parmi les personnes interrogées, très peu déclarent consulter les sites des quotidiens gratuits (Métro et 24H).

Qui sont les plus gros lecteurs ?

  • Plus les Canadiens ont des revenus élevés, plus ils lisent.
  • Parmi les personnes scolarisées, celles qui étudient au palier le plus élevé (universitaire) lisent davantage.
  • Les plus de 65 ans décrochent la palme des plus gros lecteurs, suivis de près par les 50-64 ans. Les adultes qui lisent le moins se retrouvent dans la tranche des 25-34 ans.

Quotidiens payants vs quotidiens gratuits

Les quotidiens payants continuent d’être plus lus que les gratuits, parfois deux fois plus comme à Montréal.

Évolution du lectorat depuis 2007

graphique extrait de l’étude NADbank

Comme on le voit sur le graphique, le lectorat, quels que soient les marchés, a légèrement augmenté depuis 2007. Mais pour autant, est-ce que tout va bien pour la presse canadienne ?

Ce que ces chiffres ne reflètent pas forcément, c’est que la presse canadienne subit elle aussi la crise. Les revenus des journaux sont en baisse et comme aux États-Unis, il faut composer avec ces évolutions. Cela passe par des coupes budgétaires, des licenciements comme au Journal de Montréal ou des congés d’été sans soldes au Globe and Mail. Certains journaux tentent de prendre le tournant du Web, parfois de façon radicale, comme La Presse, qui prévoit d’abandonner le papier pour le numérique d’ici un à trois ans. Au Globe and Mail, les chutes de revenus publicitaires mènent les dirigeants à choisir de rendre payant les contenus du site Web au-delà d’un certain nombre d’articles consultés. Un modèle « semi-payant » adopté par de plus en plus de sites, notamment aux États-Unis ou en France.

Entry filed under: Canada. Tags: , , , , , .

Abandon du papier pour le tout numérique : le pari de La Presse Le 1er numéro du nouveau magazine du HuffPost disponible sur iPad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Le journalisme dans tous ses États

%d blogueurs aiment cette page :